Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Dimanche 10 fév 2019

Pas de djihadistes dans nos rues ! Exigeons un Référendum d'Initiative Partagée.

Signez et partagez la pétition

http://bit.ly/NonAuxDjihadistes

Face à la décision unilatérale d'Emmanuel Macron de rapatrier près de 130 terroristes de Daech en France, Nicolas Dupont-Aignan lance un Référendum d'Initiative Partagée pour que les citoyens puissent se prononcer directement sur le sujet. La Constitution permet en effet qu'une proposition de loi puisse être soumise au vote du peuple en étant signée par 1/5ème des parlementaires et 4,6 millions de compatriotes.

Le retour des djihadistes français de Daech sur le territoire national se précise. BFMTV a révélé que 2 avions des forces spéciales américaines seraient affrétés dans les prochaines semaines pour organiser le retour des terroristes.

En décidant de rapatrier ces terroristes, Emmanuel Macron met les Français en danger.

En prison, logés et nourris aux frais des Français qu’ils veulent assassiner, ces individus vont propager leur fanatisme auprès des autres détenus. En liberté, ces nouveaux convertis viendront s’ajouter aux djihadistes qui finiront par sortir au bout de 6 à 7 ans du fait du laxisme désespérant de la justice. Ils resteront une menace permanente pour la sécurité des Français.

C'est pourquoi nous devons déchoir de la nationalité française tous les djihadistes binationaux et les interdire de pénétrer sur le sol français. Les terroristes disposant de la seule nationalité française doivent être envoyés dans une prison isolée réservée aux terroristes : aux Kerguelen !

Nous en avons assez de pleurer nos morts innocents et d’avoir peur d’être menacés dans nos villes par crainte d’un attentat.

Vous aussi, signez la pétition pour soutenir l'organisation d'un Référendum d'Initiative Partagée

Signez et partagez la pétition

http://bit.ly/NonAuxDjihadistes

 

Facebook

Twitter

Avatar