Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Jeudi 15 juin 2017

Tartuffe « moralise » la vie politique : les affaires du gouvernement

Le nouveau pouvoir prétend donner des leçons de morale alors que jamais un gouvernement  n’avait été frappé aussi vite ni aussi fortement par des affaires.

Moins d’un mois après leur nomination, quatre des principaux ministres sont gravement mis en cause.

Richard Ferrand pour des pratiques hautement contestables en tant que parlementaire et comme directeur des mutuelles de Bretagne

François Bayrou, Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard pour un éventuel système de détournement des fonds de l’Union européenne au service du Modem.

Et ces Tartuffes seraient aujourd’hui légitimes pour moraliser la vie politique ?

La véritable moralisation commence par voter pour des candidats insoupçonnables de collusion avec un gouvernement si peu exemplaire.

 

Nicolas Dupont-Aignan
Député de l'Essonne
Président de Debout la France