Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mardi 23 fév 2016

Nicolas Dupont-Aignan demande un référendum sur le TAFTA

Alors qu’un nouveau tour de négociations sur le traité de libre-échange transatlantique pour le commerce et l'investissement a démarré, Nicolas Dupont-Aignan demande au gouvernement d’organiser un référendum sur le TAFTA et de révéler à tous le contenu de ce dossier.

L'Union européenne s'apprête à commettre un nouvel attentat à la démocratie : la Commission européenne négocie dans le plus grand secret ce traité qui a vocation à instaurer une zone de libre-échange avec les Etats-Unis, menaçant de bouleverser notre société et de rompre avec notre mode de vie actuel.

Suite à des fuites par le passé dans certains pays européens sur ces négociations, la Commission de Bruxelles a décidé d’imposer des règles draconiennes de consultation des documents « classés restreints » relatifs au TTIP.

Ces règles, restrictions, interdits et sanctions, s’appliquent aux parlementaires eux-mêmes, représentants de la Nation, pourtant à ce titre dépositaires de droits démocratiques inaliénables.

C’est inadmissible.

Par ailleurs, les normes appliquées aux Etats-Unis offrent des protections bien moindres que leurs homologues européennes. L’harmonisation entre nos législations pourrait avoir pour conséquence une baisse significative du niveau de protection des consommateurs en Europe.

Si ce traité est adopté, les OGM, la viande traitée aux hormones ou encore le poulet désinfecté au chlore feront partie du quotidien des Français sans qu’ils puissent s’y opposer !

Notre agriculture, en pleine déliquescence à cause de l’inaction de nos gouvernants, a beaucoup à perdre.

 

Nicolas Dupont-Aignan

Député de l’Essonne

Président de Debout la France