Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mercredi 18 oct 2017

La gabegie financière de l’UE continue

Aujourd’hui, j’ai voté contre l’augmentation du budget alloué à l’Union européenne en Commission des Affaires Etrangères à l’Assemblée nationale.                 

Alors même que le gouvernement impose des sacrifices aux Français, le budget exigé par l’Union européenne explose !

La contribution financière de la France à l'Union européenne va ainsi atteindre 20,2 milliards d'euros en 2018 !

Cette augmentation est inacceptable à l’heure où le gouvernement demande un effort fiscal sans précédent aux classes moyennes et populaires.

La France subventionne ainsi nos concurrents étrangers qui profitent des impôts des Français tout en accueillant nos entreprises qui délocalisent. C’est une folie !         

Par ailleurs, les subventions accordées à la Turquie sont intolérables. Elles représentent un coût de 300 millions d’euros pour les Français alors même que la réduction des APL va faire économiser 160 millions d'euros à l’Etat français. 

Le coût déjà exorbitant de l’Union européenne pour les Français atteint des proportions jamais vues.  

L’argent des Français ne doit pas servir à entretenir le train de vie de technocrates à Bruxelles qui vivent sur le dos de nos impôts.

 
Nicolas Dupont-Aignan
Député de l’Essonne
Président de Debout la France