Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Vendredi 18 juil 2014

Gaza : Nicolas Dupont-Aignan déplore l’inertie de la France dans le conflit

Après les bombardements, les combats au sol et les inacceptables dégâts collatéraux que constitue la mort de centaines de civils innocents, hommes, femmes et enfants, le conflit israélo-palestinien est entré  la nuit dernière dans une nouvelle phase avec l’invasion de la bande de Gaza par l’armée israélienne dans le silence complice de l’O.N.U., de l’Occident et de la France.  La disproportion des forces en présence est flagrante. 
 
Quelles que soient les responsabilités des irresponsables dirigeants du Hamas dans le déclenchement de ce nouvel affrontement, la voie choisie par Israël ne fait que l’enfoncer dans une impasse. Ce n’est pas en accumulant les ruines et les morts que M. Nétanyahou apaisera les tensions, les passions et les haines dans cette région du monde.
 
Dans ce contexte sanglant, l’inertie de la France est parfaitement scandaleuse. Nous attendons de  notre gouvernement qu’il prenne enfin l’initiative d’une action internationale pour imposer à Israël le respect des résolutions de l’ONU, c’est-à-dire le retrait et le démantèlement des colonies illégalement installées dans les territoires occupés et la reconnaissance de l’Etat palestinien. 
 
Ce n’est qu’à ces conditions que nous éviterons l’importation à l’intérieur de notre pays du conflit et que sera mis un terme au nouveau massacre en cours. Ce n’est qu’à ces conditions qu’une paix durable peut enfin revenir au Proche-Orient. Laisser plus longtemps s’aggraver et s’envenimer une situation insupportable n’est pas seulement stupide mais criminel.
 
Nicolas Dupont-Aignan
Député de l'Essonne
Président de Debout la République