Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Jeudi 22 nov 2018

2008-2018 : 10 ans de racket fiscal

21,2 milliards €. C’est le montant de l’augmentation des prélèvements obligatoires de toutes sortes subis par les ménages en 2008 et 2016 – avant même les augmentations d’impôts décidées par l’actuel président de la République.

En huit ans, selon une étude de l’INSEE publiée hier, les prélèvements supportés par les ménages ont amputé leurs revenus de 750 € en moyenne, soit une réduction de 2% de leurs revenus.

Ces hausses d’impôt sont d’autant plus scandaleuses qu’elles frappent d’abord la France qui travaille, celle qui se lève tôt et qui fait vivre l’économie de notre pays. Ces hausses d’impôt n’ont pas même donné lieu à une amélioration des services publics. Il s’agit d’une spoliation pure et simple de nos compatriotes au profit de quelques privilégiés et de personnes qui bénéficient indûment de la solidarité nationale (d’autant plus injustifiée que certains ne sont même pas nationaux).

Debout la France appelle à une réduction massive des prélèvements obligatoires qui frappent les classes moyennes, forces vive de notre pays.