Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mercredi 01 juin 2016

La nouvelle usine à gaz de Ségolène Royal

Après l'avoir enterré à la fin de l'année dernière, Ségolène Royal envisage de réinstaurer, à partir du 1er juillet, le dispositif des pastilles à six couleurs pour identifier les véhicules les moins polluants.

Trois ans après la suppression définitive des "pastilles vertes", Ségolène Royal croit régler le problème de la pollution avec des pastilles de plusieurs couleurs !

Cette annonce est une nouvelle usine à gaz qui stigmatisera encore plus les automobilistes.

La prochaine étape est toute trouvée, les habitants des campagnes ou des zones les plus reculées d’Ile-de-France seront à terme interdits de circulation dans les grandes villes de France, les moins aisés seront toujours les premiers pénalisés.

Comment ne pas comprendre qu’en période de crise, il leur est difficile de se rééquiper facilement et que la moyenne d’âge du parc automobile français est de plus en plus élevée ?

Pour Debout la France l'enjeu est de permettre une véritable politique de renouvellement du parc automobile vieillissant (diesel et essence) en soutenant les classes moyennes et les familles les plus modestes. C’est pourquoi je propose de relancer le bonus/malus qui a été vidé de son contenu par Bercy.

 

Nicolas Dupont-Aignan

Député de l’Essonne

Président de Debout la France

Candidat à la présidentielle de 2017