Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Samedi 14 avr 2018

Syrie : communiqué de presse et position de NDA en vidéo

 

Le chef de l’Etat vient de décider de frapper la Syrie, un pays souverain, doté d’un président élu et d’un gouvernement, sans attendre les résultats d’une enquête internationale, sans mandat de l’ONU.

Cette décision est une grave erreur, elle n’aura aucun résultat militaire, hormis l’entraînement des artilleurs russes et syriens à contrer nos missiles. Elle ne s’inscrit dans aucune stratégie de paix et de stabilité pour la région. Elle ne fait que suivre la délétère politique américaine qui a ruiné la région depuis la deuxième guerre du Golfe.

La France est aimée du peuple syrien qui vit le martyre depuis sept longues années. Nos aviateurs, dont personne ne doute, ni du courage, ni du professionnalisme, ont rempli une mission qui va renforcer mécaniquement les islamistes. Ceux-là même qui portent l’idéologie de mort et qui égorgent nos officiers sur le sol de notre patrie.

Un tel choix, fait sortir la France de l’histoire, écarte notre pays de tout rôle dans la reconstruction de la Syrie. Car la paix viendra enfin, l’armée syrienne gagne la guerre sur le terrain. Dans une Syrie sous embargo, y compris médical, la France aurait dû et pu être du côté des Syriens et de la paix.

Aujourd’hui, seuls nos ennemis islamistes peuvent se réjouir.

Aujourd’hui, nous redisons notre attachement indéfectible à une politique souveraine et respectueuse du droit international, dans un monde multipolaire. Il nous faut parler avec la Russie, avec l’Iran, et non pas nous enfermer dans un unilatéralisme néfaste pour les intérêts même des Français.

Debout la France portera toujours le projet d’une France généreuse, souveraine dans ses choix, respectueuse des peuples et libre de sa parole.

 

Nicolas Dupont Aignan

Président de Debout la France

Député de la France