Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Lundi 16 nov 2020

Semaine pour l’emploi des personnes en situation de handicap

La 24ème édition pour l’emploi des personnes en situation de handicap se tiendra tout au long de cette semaine. Pour faciliter l’insertion professionnelle, les personnes pourront échanger, partager, s’informer sur les différents dispositifs mis en place.

Cette année, les thématiques retenues sont le numérique. L’école inclusive et le handicap invisible.

Le numérique permet notamment de mettre en place un poste adapté pour les personnes à mobilité réduite et pour les personnes malvoyantes ou non voyantes. Ces technologies permettent d’accéder via des aides techniques à une application de grossissement et/ou audio.

L’école inclusive vise enfin à garantir aux enfants en situation de handicap l’éducation qu’ils méritent.

Le handicap invisible constitue un vrai enjeu de débat politique car 80% des handicaps ne se voient pas, ce qui implique que nos compatriotes sous-estiment l’important de ces sujets, en particulier une maladie chronique, déficience visuelle ou autres.

Il faut aussi faciliter le dialogue au sein des entreprises, pour que les employés ne craignent pas de signaler leur situation afin que les employeurs s’organisent et bénéficient des aides qui permettent de faciliter la vie aux personnes en situation de handicap.

Pendant cette semaine, un peu partout en France, des évènements seront organisés pour favoriser la rencontre entreprises/demandeurs d’emploi.

Pour rappel, le taux de chômage pour les personnes en situation de handicap est deux fois plus élevé que pour le reste de la population.

Nicolas DUPONT-AIGNAN a toujours un temps d’avance sur ces enjeux et met la dignité des personnes en situation de handicap au cœur de son programme présidentiel.

Il a déposé une proposition de loi pour faciliter l’insertion professionnelle. Par ailleurs, nous proposons depuis longtemps :

  • - La suppression des charges sociales pour la première année d’embauche.
  • - L’augmentation de l’Allocation Adulte Handicapée (AAH) au niveau du seuil de pauvreté. Elle passera de 902 € à 1 063 €.
  • - Ne plus supprimer systématiquement l’AHH selon les revenus du conjoint.

Debout la France proposera pour les Présidentielles 2022 un programme sérieux, complet, chiffré et de bon sens pour la dignité des personnes en situation de handicap.

Erick Damaisin
Délégué national pour la dignité des personnes en situation de handicap