Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Lundi 18 nov 2019

Selon le Parquet de Paris, "Je nique la France jusqu’à l’agonie" n’a rien d’une provocation à la haine envers la France

On peut reconnaître une qualité au Parquet de Paris : la constance, car on est constamment déçu par ses décisions du "deux poids, deux mesures" bien loin de l'esprit de justice souhaitée par les Français !

Eric Zemmour dénonce l’islamisation rampante des banlieues désertées par l’Etat (sauf pour verser des subventions) ? Le Parquet de Paris le poursuit frénétiquement et réclame des peines fermes.

Le rappeur, pardon l’artiste, Nick Conrad proclame : « Pendez les tous ! Pendez les Blancs ! […] Attrapez-les vite et pendez leurs parents, écartelez-les pour passer le temps, divertir les enfants noirs de tout âge petits et grands […] Fouettez-les fort faites-le franchement, que ça pue la mort que ça pisse le sang ! »

Le Parquet réclame seulement 5 000 € d’amende mais avec sursis.

L’historien Georges Bensoussan met en garde contre l’antisémitisme islamique ? Le Parquet le poursuit jusque devant la Cour de cassation.

Nick Conrad récidive avec « J'ai baisé la France jusqu'à l'agonie […] cet Hexagone, j'encule sa grand-mère » ? Le Parquet s’abstient de toute poursuite car le caractère haineux du propos lui paraît hautement contestable.

Le Procureur s’est toutefois retenu de demander la légion d’honneur à M. Conrad pour cette œuvre d’une haute tenue littéraire, la reconnaissance de cet individu envers son pays d’accueil et sa conception si galante des rapports homme-femme.

Les faits parlent si bien d’eux-mêmes qu’il n’y a rien à ajouter tant le Procureur de Paris se vautre dans le ridicule.

Faisons en sorte qu’un jour les Français soient à nouveau fiers de leurs procureurs.

Nicolas Dupont-Aignan
Député de l’Essonne
Président de Debout La France