Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Lundi 03 juin 2019

Notre démocratie ne doit pas être prise au piège par Emmanuel Macron !

Lorsqu'on entend un député européen macroniste dire : « un maire qui sera réélu sans l’apport de "La République en Marche "sera un ennemi de Macron " on se dit : Bon d'accord, encore des paroles en l'air comme nous a habitué l'aréopage tournant autour d'Emmanuel Macron. Mais, si l'on y réfléchit bien, il s'agit en fait de la suite des manoeuvres d'Emmanuel Macron et de son parti pour mettre la main sur la France et ses institutions . Oui, cette déclaration n'est pas anodine car en réalité elle s'inscrit dans la continuité de la manipulation des Français commencée lors de la présidentielle ( je ne reviendrai pas sur la "mise à mort" de Fillon puis la diabolisation de Marine Le Pen pour arriver à ses fins ) mais ils passent maintenant aux étapes suivantes avec cette menace à peine voilée à l'encontre des Maires. Comment ?:

Etape 1 : Les maires des grandes villes, de peur de perdre leur mandat vont passer du "coté obscur" en se rapprochant de LREM ou en devenant LREM .

Etape 2 : Logiquement vu le poids des grandes villes devenues LREM dans le paysage politique Français, les agglos sous la tutelle de ces mêmes grandes villes passeront #LREM.

Etape 3 : Ayant la possibilité de faire pression sur les élus des agglos ( souvent tributaires de subventions), ils pourront faire élire leurs sénateurs et devenir majoritaires au Sénat, comme ils le sont déjà à l'Assemblée Nationale.

Etape 4 : Enfin, en permettant au "Rassemblement National" de rester haut dans les sondages et d'être présenté comme l'unique opposition on aura en 2022 un second tour E. Macron / M. Le Pen qui aboutira à coup sûr à une nouvelle victoire d'Emmanuel Macron que nous nous pouvons accepter sans réagir.

Voilà: Grandes villes, Agglos, Sénat, présidentielle : le piège d'Emmanuel Macron est aussi machiavélique qu'évident. Il ne faut pas laisser faire !

Voulons nous de ce scénario ? Non

Alors il est urgent de se bouger au-delà des clivages traditionnels pour éviter la catastrophe... Ne nous laissons pas endormir par la propagande macroniste qui veut présenter la victoire des mondialistes comme inéluctable.

Voilà : Grandes villes, Agglos, Sénat, présidentielle : le piège d'Emmanuel Macron est aussi machiavélique qu'évident. Il ne faut pas laisser faire !

Voulons nous de ce scénario ? Non

Alors il est urgent de se bouger au-delà des clivages traditionnels pour éviter la catastrophe... Ne nous laissons pas endormir par la propagande macroniste qui veut présenter la victoire des mondialistes comme inéluctable.

Michel Colas
Délégué National aux catégories socio-professionnelles