Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Dimanche 16 juin 2019

Modernisons et réformons la Police Nationale !

La Police Nationale est un grand corps malade. Malade de ses archaïsmes. Malade de son incapacité à s’adapter à l’évolution de notre société. Malade de la férule sous laquelle la tient un pouvoir politique, incapable de discerner un citoyen en souffrance manifestant pour ses droits, de criminels oeuvrant à la partition et à la ruine de notre pays.

Aujourd’hui, plusieurs responsables syndicaux de policiers représentant tous les corps de la police nationale, tirent la sonnette d’alarme. Dans une tribune publiée dans le JDD de ce dimanche 16 juin 2019 (disponible ici), ils en appellent à une refondation de la Police Nationale. Ils attirent l’attention du gouvernement et de leur ministre de tutelle sur la nécessité de réinventer la police dans ses modes de fonctionnements et sur la nécessité de renforcer les liens Police – Population.

Démarche exceptionnelle au sein d’une Institution où les clivages hiérarchiques restent fortement marqués, cet appel intervient à un moment où la situation sécuritaire dans notre pays n’a jamais été aussi dégradée. Cette situation que dénonce Debout la France depuis plusieurs années, sans que jamais une solution de fond n’ait été apportée, vient d’atteindre ses limites par la voix même de ceux qui sont en charge de la sécurité des Français.

Debout la France, fidèle à ses positions, soutient pleinement la démarche de ces policiers et somme le gouvernement de réagir sans délai à leurs demandes.

Debout la France, conscient de la gravité de la situation dans laquelle se trouve notre pays en matière d’insécurité, exige qu’un plan d’ensemble de modernisation et de réforme de la Police Nationale soit immédiatement initié.

Debout la France, après que ces mesures d’urgence auront été adoptées, demande l’organisation, dans les six mois à venir, d’Etats généraux pour la Sécurité intérieure dans notre pays, au cours desquels toutes les composantes de la société française seront entendues.

Olivier Damien
Commissaire divisionnaire honoraire
Secrétaire départemental de Saône-et-Loire de Debout la France