Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mardi 26 fév 2019

Le sport libère, le voile asservit ! Décathlon doit retirer son "hijab de running !"

JE SIGNE LA PETITION

Les Françaises et les Français ont découvert avec effarement qu'une enseigne commerciale populaire, Décathlon, avait choisi de commercialiser un "hijab de running", à savoir une déclinaison "sportive" du voile islamique.

La vente de ce vêtement islamique est une honte et va à l'encontre de toutes les valeurs sportives défendues par la France, en particulier la liberté et l'égalité des femmes.

Ce choix commercial est hélas dicté par l'émergence de la « mode islamique ». D'abord utilisée pour s’approprier le lucratif marché des dictatures islamiques du Golfe par les grandes maisons et les multinationales, la "mode islamique" est désormais le cheval de Troie d'une idéologie qui culpabilise le corps des femmes et veut soumettre leur volonté à un dogme qui les méprise. Son autre nom, "mode pudique", ne laisse aucun doute quant aux références et aux dogmes de l'islamisme radical : la femme serait impudique par nature. Il faut donc la cacher et quoi de mieux que de les inciter à le faire volontairement sous couvert de la mode?

Le voile est un signe d'oppression. Partout à travers le monde musulman, des femmes courageuses prennent des risques considérables pour s'en débarrasser, risquant leur intégrité physique, leur liberté et parfois leur vie.

L'élargissement du port du voile au sport est une nouvelle extension du communautarisme qui veut s'introduire partout et tout le temps. Le sport, véritable espoir d'émancipation et moment de joie partagé au-delà des différences, ne doit pas être abandonné à l'islamisme !

Décathlon prétend rendre « la pratique du sport accessible à toutes les femmes » avec un hijab « conçu pour la coureuse qui souhaite se couvrir la tête et le cou pendant sa course » et « validé pour son confort et sa respirabilité ». De très jolis mots pour cacher une vérité toute autre : l’abandon des droits des femmes pour atteindre un marché estimé à 500 milliards d'euros par an !

Déjà en 2016 avec l’affaire du hijab de Dolce & Gabbana, les grandes féministes françaises à l’instar d’Elisabeth Badinter appelaient au boycott de ces marques. La philosophe déclarait, dans Le Monde : « Les féministes venues d’Algérie ou d’Iran n’ont pourtant pas cessé de nous avertir : "Vous ne voyez pas que ce qui se passe chez nous va arriver chez vous ?" En l’espace de dix ans, de nombreuses filles des quartiers se sont mises à porter le voile en France. Révélation divine ? Non, montée de la pression islamique.»

Le communautarisme islamique s'est déjà trop installé en France. Il faut d'urgence réaffirmer nos valeurs et ne rien céder. C’est pourquoi, avec Nicolas Dupont-Aignan, nous demandons à Décathlon de retirer ses articles "de mode islamique" et appelons au boycott de toutes les marques faisant la promotion de la « mode islamique » !

JE SIGNE LA PETITION