Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Jeudi 06 aoû 2020

Le Mans : un fonctionnaire de police mort en service !

Ce jeudi 6 août 2020, vers 4 heures du matin, un policier en fonction au commissariat du Mans est mort en service, victime d’un conducteur en état d’ivresse. Ce fonctionnaire de police était père de 3 enfants.

En premier lieu, j’adresse mes condoléances les plus sincères à la famille de ce policier ainsi qu’à ses proches.

Je redis ensuite tout le soutien que j’apporte aux policiers et, d’une manière plus générale, à l’ensemble des forces de sécurité intérieure de notre pays. Je sais combien leurs missions sont difficiles et leurs actions pas toujours reconnues comme elles le devraient.

Pourtant, dans le contexte d’insécurité croissante que connaît la France, plus que jamais la Nation a besoin des policiers, des gendarmes, et de toutes celles et tous ceux qui, au risque de leur vie, se donnent sans compter au service de nos concitoyens.

Loin des projecteurs médiatiques et des discours grandiloquents, ce policier qui intervenait dans le cadre d’une mission quotidienne de police secours est, une fois encore, tombé victime d’un délinquant récidiviste avec lequel, je l’espère, la Justice se montrera cette fois-ci implacable.

Ce nouveau drame rappelle que des mesures fortes pour rétablir la sécurité dans notre pays s’imposent, parmi lesquelles :

- L’application d’une vraie politique de tolérance zéro et l’application réelle des peines prononcées
- Le rétablissement des peines planchers, en particulier pour toute infraction touchant les    forces de l’ordre et les pompiers.
- La création de 40 000 places supplémentaires de prison.
- Un vaste plan de programmation budgétaire visant à renforcer les forces de l’ordre en équipements, matériels et formation.

Nicolas Dupont-Aignan
Député de l’Essonne
Président de Debout la France