Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mardi 12 nov 2019

La grande illusion

Il ne s’agit pas seulement du titre du célèbre film réalisé par Jean RENOIR et sorti en 1937.

Non cette grande illusion est celle des progressistes qui se jettent dans les bras de ce "nouveau monde" destructeur qu’ils glorifient chaque jour un peu plus.

Le Général de GAULLE disait en 1965 "Pour moi l’Histoire de FRANCE commence avec CLOVIS, choisi comme roi de FRANCE par la tribu des Francs qui donnèrent leur nom à La FRANCE".

Les FRANCS en effet donnèrent leur nom à la FRANCE et bien plus tard, nos braves FRANÇAIS, au cours de deux guerres mondiales donnèrent leur sang et leur vie pour la FRANCE.

Mais pour de nombreux commentateurs, éditorialistes bien-pensants Il est de bon ton d’égrainer le chapelet des repentences - clientélisme oblige !.

Comment après cela intégrer voire assimiler ? : C’est la survie de la Nation qui est en cause.

Le 2 décembre 2005 nos chers gouvernants ont refusé de commémorer le deux Centièmes anniversaire de la victoire d’Austerlitz : "Comment donc vous n’y pensez pas !"

« En même temps « se multiplient les rappeurs aux paroles agressives, insultantes à l’égard de la FRANCE, paroles sorties tout droit de bouches… d’égout.

Il convient partout, dans chaque profession, dans chaque entreprise de préserver l’identité française, et donc d’être fier de son Histoire.

La FRANCE ne peut pas être le Pays des Droits de l’Homme si elle ne se fait pas respecter.

Celles et ceux QU’ELLE A DÉCIDÉ d’accepter sont les bien venus mais nul n’est en Pays conquis, pas même ceux qui réclament le retrait des crèches mais cependant ne refusent pas la prime de NOEL.

François Kohn
Délégué national aux activités socio-professionnelles