Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Jeudi 29 oct 2020

Je ne voterai pas la confiance à ce gouvernement qui ne prend pas les mesures pour vaincre l’épidémie

Suite à la présentation à l’Assemblée Nationale des modalités du nouveau confinement par Jean Castex, je ne voterai pas la confiance à un gouvernement qui ne prend pas les mesures nécessaires à l’efficacité de ce nouveau confinement, mesures que j’ai depuis longtemps proposées avec mon collègue José Evard :

1) Le rétablissement des contrôles stricts aux frontières alors que le gouvernement maintient ouvertes les frontières avec nos voisins européens dans lesquels l’épidémie est hors-contrôle.

2) Le rétablissement immédiat des dispenses de travail pour les conjoints des personnes fragiles (problèmes cardiaques, insuffisances respiratoires, surpoids ou obésité, âge supérieur à 65 ans, femmes enceintes, etc.) supprimées par le gouvernement le 29 août.

3) La création de nouveaux lits de réanimation en rouvrant les établissements de santé comme le Val de Grâce et en rappelant les milliers de soignants récemment partis à la retraite qui seraient évidemment indemnisés.

4) La distribution systématique et gratuite de masques FFP2 aux personnels soignants, aux personnes âgées, aux résidents des Ehpads et aux plus fragiles. Ces masques permettent d’assurer une meilleure protection pour un coût modique.

5) Le maintien de l’ouverture des petits commerces injustement qualifiés de « non essentiels » car les professionnels ont adapté leurs établissements pour accueillir les clients dans des conditions bien meilleures que le métro ou les lycées !

6) Une exonération totale des charges pour les entreprises et les indépendants depuis le 1er confinement et la fin de toutes les règles bureaucratiques qui empêchent l’accès au fonds de solidarité.

7) D’anticiper la production nationale de médicaments en mobilisant les lignes de production de la Pharmacie Centrale des Armées.

8) La mise en place de règles de bon sens pour des horaires différés dans les transports en commun et une vraie systématisation du télétravail plutôt qu’une « incitation ».

Seules ces mesures seront capables d’assurer que ce confinement terrible pour les Français sera le dernier !