Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Vendredi 04 oct 2019

Debout La France demande au Gouvernement la mise en place de 6 mesures d’urgence pour lutter efficacement contre les abandons d’animaux.

Le 4 octobre 2019, Journée mondiale des animaux.

Chaque année, en France, ce sont 100 000 animaux qui sont abandonnés, avec des motifs inacceptables. Face à la recrudescence du nombre d’animaux abandonnés et la situation critique de nombreux refuges saturés, Debout La France demande la mise en place de 6 mesures d’urgence pour enfin répondre au cri d’alerte des bénévoles de la protection animale et plus généralement des Français, qui sont de plus en plus sensibles à cette cause.

Ces mesures de bon sens sont en effet depuis longtemps réclamées par les associations et permettraient de soulager les refuges qui disposent de très peu de moyens pour assurer cette mission de service public.

Nicolas Dupont-Aignan a toujours témoigné de son attachement pour la cause animale à travers ses différentes prises de position à l’Assemblée Nationale, à Yerres la ville dont il a été maire, ou encore lorsqu’il était candidat à des élections en y intégrant toujours des propositions sur le bien-être animal. Cette cause devrait dépasser les clivages et c’est pourquoi nous comptons sur le soutien d’autres parlementaires et des Français de tous bords pour appuyer cette demande et enfin prendre le problème à bras-le-corps.

Pour lutter efficacement contre les abandons d’animaux, Debout La France et son président Nicolas Dupont-Aignan demandent :

1 le renforcement des sanctions contre les personnes qui abandonnent leurs animaux, notamment la systématisation de l’interdiction à vie de détenir un animal ;

2 la stérilisation obligatoire des chats errants et domestiques (avec incitation fiscale pour les particuliers) ;

3 la sensibilisation de la population à travers des campagnes d’affichage et l’introduction de l’éthique animale dans les programmes scolaires ;

4 l’autorisation de l’admission des animaux dans les EHPAD et foyers d’hébergements d’urgence ;

5 le rétablissement des contrats aidés pour soutenir les refuges ;

6 l’interdiction des cessions, gratuites ou onéreuses, d’animaux par petites annonces (papier ou internet), à l'exception des refuges et des élevages agréés, sous peine de sanction pénale (contravention de 4e classe).

Nicolas Dupont-Aignan, Président de Debout la France, Député de l’Essonne

Anne-Sophie Frigout, Vice-présidente de Debout la France, Déléguée nationale en charge de la dignité animale

 

Aidez le refuge "Animaux sans foyer" !

Situé sur la commune de Montgeron (91), entre la RN6 et la zone d’activités Réveil Matin, l’association héberge en permanence une trentaine de chiens partagés entre le refuge et des familles d’accueil.

Découvrir le refuge - Faire un don