Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Vendredi 17 juil 2020

Combattre l’ensauvagement de la société française en restaurant l’autorité de l’État et en stoppant la submersion migratoire

Chaque jour, on enregistre en France 121 attaques à l'arme blanche. Toutes les 21 secondes, un Français est victime d’une agression gratuite. La France est devenue le pays l'un des pays les plus dangereux du continent selon les Eurostat. Les zones où l’insécurité règne s’étendent chaque jour et n’épargnent plus aucune partie du territoire national.

Philippe Monguillot, le chauffeur de bus de Bayonne et la gendarme Mélanie Lemée sont les derniers visages connus de cette barbarie du quotidien qui laisse dans l’ombre des milliers de victimes anonymes. Nous sommes face à un véritable phénomène de société que le pouvoir ne cesse de relativiser comme le démontre l’interview du 14 juillet du président de la République. Il n’a pas eu un seul mot pour ces victimes et cette déferlante de violence qui marque la société française d’aujourd’hui.

La gêne du pouvoir et de ses médias tient à son incapacité à assurer la sécurité des Français et à nommer les choses. Ces auteurs baignent dans une contre-culture de haine de la France alimentée par les déconstructeurs en tous genres qui travaillent à la mort de notre civilisation. Ils incarnent une barbarie qui ignore non seulement nos valeurs et nos lois mais les principes même de toute humanité.

La lutte contre l’ensauvagement de notre société exige des mesures immédiates de salut public : désarmement des bandes, sanctions systématiques et effectives, lutte contre le fléau de la drogue et son économie  parallèle, lutte contre la fraude sociale…

Plus largement, il faut rebâtir notre unité nationale en réaffirmant nos valeurs françaises et en stoppant la submersion migratoire qui rend illusoire toute intégration dans un processus d’assimilation.

L’insécurité et ses causes sont un des enjeux majeurs de la vie de nos concitoyens et de l’avenir de notre pays. Plus que jamais, ce sera une des priorités de Debout la France.

Nadejda Silanina
Déléguée nationale à l'assimilation républicaine