Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Lundi 17 déc 2018

Angela Merkel a vendu la mèche : le Pacte de Marrakech sera contraignant

Réponse d’Angela Merkel à un député allemand au sujet du Pacte de Marrakech : « Si, lors de l’Assemblée générale de l’ONU, le pacte est à nouveau discuté et adopté, un État membre pourra demander un vote. Pour ce vote, il faudra alors que deux tiers des pays de l’ONU l’approuvent, et dans ce cas cela s’appliquera à tous. Il en est ainsi lorsque des décisions sont prises à la majorité ».

Ce énième mensonge des macronistes n’a rien de surprenant, car le gouvernement actuel est un spécialiste des fake news : M. Darmanin qualifie les gilets jaunes de « peste brune » (et pourquoi pas de Waffen SS ?),  M. Castaner les accuse de «  sédition », de « menacer la République » et de « s’en prendre aux institutions» (ben voyons), M. Nunez prétend au sujet du tueur de Strasbourg que « la motivation terroriste n’est pas établie »(que lui faut-il de plus ?), etc.

Malheureusement pour la propagande gouvernementale, la vérité finit toujours par éclater or Mme Merkel a vendu la mèche : le Pacte de Marrakech pour l’immigration pourra être contraignant pour les Etats qui l’ont signé en cas de vote à la majorité à l’ONU.

Le Pacte de Marrakech rejoindra alors la longue liste des textes soi-disant non contraignants que des juges politisés utilisent pour interdire aux Français de choisir librement leurs lois (le préambule de la Constitution de 1958, les textes mentionnés dans ce préambule et qui ne figurent même pas dans la Constitution, la « Charte des droits fondamentaux de l’UE » figurant dans la Constitution européenne rejetée en 2005, etc.).

Le Gouvernement ne saurait plus longtemps priver les Français du droit de se gouverner eux-mêmes et leur mentir en prétendant que le Pacte pour l’immigration n’aura aucun effet juridique.

Nicolas Dupont-Aignan
Député de l’Essonne
Président de Debout La France

Nadejda Silanina
Déléguée nationale à l 'Assimilation républicaine