Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mardi 07 avr 2020

Acte terroriste islamique de Romans-sur-Isère : en finir avec le dévoiement du droit d’asile

Alors que les Français sont mobilisés dans la lutte contre le Covid19, la barbarie islamique ensanglante à nouveau la France. Le président de la République, qui joue volontiers au chef de guerre, n’y a vu qu’un acte odieux, là ou nous voyons une nouvelle attaque du djihadisme contre notre pays.

Le tueur Abdallah Ahmed-Osman  a tout obtenu de la  France : statut de réfugié politique et carte de séjour de 10 ans en 2017, formation, emploi et logement. Il a bénéficié de notre générosité pour perpétrer son assassinat : deux morts dont un père tué de 7 coups de couteaux devant son fils et 5 blessés.

La France détient le record d’Europe de demandes d’asile : 132 000 en 2019 et plus de 150 000 attendues cette année. Ce détournement du droit humanitaire est  de plus en plus utilisé par les réseaux de passeurs mafieux et islamistes, avec la complicité irresponsable d’une multitude d’ONG subventionnées.

Une irresponsabilité coupable relayée il y a encore quelques jours par un appel de députés de gauche et de LaRM pour régulariser les sans-papiers, comme si l’appel d’air vers la France n’aboutissait pas déjà à une submersion migratoire dont des Français en sont chaque jour victimes.

Debout La France s’oppose à cette capitulation et cette mise en danger de notre pays en  réitérant sa proposition de  5 mesures d’urgence : contrôle de nos frontières, arrêt du détournement du droit d’asile, limitation du regroupement familial, vote de quotas annuels et expulsion des délinquants étrangers.

Nadejda Silanina
Déléguée nationale à l’assimilation républicaine