Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Jeudi 08 mar 2018

8 Mars - Journée internationale des femmes

Triste constant en cette journée internationale des femmes. Impensable qu’au 21ème siècle tant d’inégalités subsistent auprès de celles qui représentent la moitié de l’humanité.

Dans notre pays, dans les années 1970, la libération des femmes semblait une chose acquise or il n’en est rien.  Le droit des femmes a régressé notamment auprès des plus jeunes et l’inégalité salariale reste un vœu pieu.

Pire dans toute une partie du monde, elles sont niées dans leur dignité parce que nées femmes.

Que penser :

  • - des femmes afghanes : étudiantes,  souriantes dans de jolies tenues dans les années 80  qui sont devenues des fantômes.
  • - Une pensée aux Iraniennes qui se battent pour enlever le foulard.
  • - Aux petites indiennes et chinoises a qui l’on refuse même le droit de naitre.
  • - Aux  femmes lapidées parce qu’elles ont été violées.
  • - Aux crimes d’honneur
  • - Aux jeunes femmes et même petites filles mariées de force.

 

Quelle injustice, quand on sait que les femmes donnent la vie et assurent une part de richesse inestimable  aux pays.

Le droit des femmes est une affaire de tous : il commence par l’éducation au sein même des familles.

Quand les femmes sont reconnues et respectées, c’est toute la société qui en bénéficient.

Faisons-en sorte que la JOURNEE DES FEMMES dure 365 jours par an.

Maguy Girerd, Déléguée Nationale à l’Egalité et à la Laïcité