Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mardi 01 déc 2020

Manifestation contre la sécurité globale : des casseurs sèment le chaos en France dans l’indifférence générale...

Ce samedi 28 novembre, de nouvelles violences ont éclaté durant la manifestation contre l’article 24 du projet de loi « sécurité globale ».

Dans toutes les grandes villes de France, des anarchistes d’extrême gauche soutenus par la France Insoumise, Europe Écologie les Verts, des syndicats tels que la CGT, Sud, FO ont participé à un concentré de violences contre les forces de l’ordre, les pompiers et certains commerces qui avaient attendus avec impatience la reprise de leurs activités.

Des vidéos absolument intolérables qui seront vues dans le monde entier et qui abîmeront une nouvelle fois l’image de notre pays.

Malheureusement cette violence se banalise mais pire, elle se radicalise. Des policiers lynchés, des commerces détruits, des bâtiments publics incendiés... Mais quand cela va t-il cesser? Faudra t-il un mort pour que l’Etat réagisse enfin? Quelles solutions sont apportées à nos concitoyens, qui dans la plus grande majorité, n’en peuvent plus de cette situation ?

La réforme du maintien de l’ordre prônée  par ceux qui n’y connaissent rien et qui sont dans l’idéologie, nous a montré sa totale inefficacité avec notamment 100 policiers blessés, des milliers de grenades lancées, des biens publics et privés dégradés et des millions d’euros de dégâts payés par les contribuables Français!! Cette réforme est une utopie car le pouvoir politique a pris le dessus sur la stratégie sécuritaire, une folie purement idéologique!! Nous allons droit dans le mur et ce sont nos compatriotes qui en paieront le prix...

Il faut une réponse forte de l’Etat qui doit réaffirmer son autorité avec des forces de l’ordre exemplaires et non se mettre à genoux face aux casseurs, aux anarchistes et extrémistes qui ne veulent qu’une chose : Détruire notre pays, notre histoire et notre identité.

Interpellons ces voyous, présentons les à une justice forte dont les moyens devront être renforcés. Construisons les places de prisons nécessaires, augmentons les effectifs de police et de gendarmerie notamment dans les forces mobiles spécialistes du maintien de l’ordre, dont le nombre a été fortement réduit par les gouvernements successifs. Il faut en France une réponse ferme face à cette délinquance qui explose jour après jour.

Les policiers et gendarmes sont des femmes et des hommes qui assurent quotidiennement la sécurité des français dans des conditions très difficiles et ce ne sont pas les quelques bavures totalement inacceptables commises par certains policiers qui doivent porter le discrédit sur l’ensemble de la profession.

Malgré ce que s'évertue à nous faire croire une presse au service du pouvoir, nombreux sont les Français qui soutiennent leur police. Et c'est grâce à ce soutien indéfectible que malgré les violences subies et la fatigue accumulée depuis plusieurs années, les policiers tiennent encore bon.

Michaël Taverne
Délégué national en charge des métiers de sécurité

Olivier Damien
Délégué national à la sécurité