Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Lundi 21 mai 2018

Vive l’Italie !

Après plusieurs semaines d'incertitude et de négociation, les deux vainqueurs des élections italiennes, le M5S et la Ligue sont parvenus à un accord de gouvernement avec la proposition de Giuseppe CONTE comme futur Premier ministre.

Debout la France se félicite de cette victoire de la démocratie sur les intimidations systématiques opérées par la Commission Européenne, les marchés financiers et certains gouvernements européens. 

À ce titre les remarques de Bruno Le Maire contre la liberté des Italiens de décider de leur avenir disent tout des sentiments antidémocratiques qui animent les « eurogagas ». 

L'accès au pouvoir d'un gouvernement mandaté par un peuple fondateur de l'Europe pour changer de fond en comble les règles les plus absurdes de l'Union Européenne est une chance pour tous ceux, comme Debout la France (DLF), qui se battent pour une Europe des nations. 

Il est essentiel que le programme choisi par le Gouvernement italien ne cède pas à la tentation de faire des promesses électorales coûteuses qui donneraient à ses ennemis des excuses pour les déstabiliser. Pour redistribuer de la richesse, l'Italie doit comme la France favoriser la production sur son territoire, mettre fin a la concurrence déloyale et récompenser le travail comme il se doit.

L'Italie est aussi l'une des clés de la maîtrise des flux migratoires. Il est ainsi irresponsable de menacer le Gouvernement italien au risque de voir s'aggraver la submersion de clandestins vers la France.  

L'Italie devra aussi s'appuyer sur ses amis en Europe et surtout les autres peuples qui ont besoin de son courage pour ouvrir la voie de la renégociation des traités qu'une large majorité d'Européens souhaitent. 

Les élections européennes seront l'occasion de montrer ce retournement historique des opinions publiques en faveur d'une Europe qui respecte les peuples plutôt que de les forcer à la ruine par des politiques injustes et inefficaces. 

 

Nicolas Dupont-Aignan
Président de Debout la France
Député de l’Essonne