Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Jeudi 06 déc 2018

Fiscalité prétendument écologique : le Gouvernement continue de mentir !

+650% en 15 ans, c’est le niveau d’augmentation de la Contribution au service public de l’électricité. Une nouvelle hausse sera votée pour 2019, quoiqu’en dise le gouvernement car ils font payer aux Français la facture ahurissante de 140 milliards d’euros des éoliennes et des panneaux solaires chinois révélée par la Cour des Comptes.

Le Gouvernement ment donc encore aux Français quand il justifie l’augmentation des taxes sur l’essence et le diesel pour favoriser les voitures hybrides et électriques.

Nos concitoyens ont bien compris qu’il n’en était rien et qu’il s’agissait uniquement de remplir les caisses de l’Etat à leur détriment.

Que les Français conservent leur voiture actuelle ou qu’ils passent à une motorisation électrique, ils sont toujours plus taxés !

L’hypocrisie de M. Macron est scandaleuse : il prétend utiliser la fiscalité pour inciter les Français à polluer moins et en même temps il cautionne l’augmentation de la fiscalité sur l’énergie la moins polluante (l’électricité).

Ce double jeu et cette façon de prendre les Français pour des naïfs sont inacceptables.

La position de Debout la France est claire : la baisse des taxes sur l’énergie grâce à des économies sur les gabegies de l’Etat. L’ensemble des mesures que nous défendons sont réunis dans la proposition de loi diffusée hier à l’Assemblée Nationale.

 
Nicolas Dupont-Aignan
Député de l'Essonne
Président de Debout La France