Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Vendredi 12 avr 2019

Debout La France soutient l’appel à ne pas augmenter les prix de l’électricité

Debout La France rejoint l’appel des différentes associations de défense des consommateurs dans leur appel à Emmanuel Macron à ne pas augmenter les tarifs de l’électricité de 6%.

En effet, des suites de la demande du Commission de Régulation de l’Energie, le gouvernement devrait procéder à cette hausse dans les prochaines semaines. Cette hausse se justifie difficilement, le CRE estime qu’il y a lieu d’augmenter les tarifs réglementés afin de faire face à la hausse des coûts de production. Cette affirmation est contestée par l’Autorité de la Concurrence et les associations. En vérité, alors qu’EDF est rentable, il s’agit d’augmenter les tarifs afin d’aligner les prix d’EDF vers les prix des concurrents, plus chers car eux-mêmes clients d’EDF. C’est là une nouvelle absurdité imposée par l’Union Européenne et sa politique de libéralisation de l’énergie et de concurrence. Alors que la libre-concurrence est présentée comme étant facteur de baisse des prix, ici ce même principe impose d’augmenter les tarifs d’EDF afin de ne pas défavoriser ses nouveaux concurrents. C’est une absurdité totale qui va impacter les 85% des français abonnés aux tarifs réglementés.

Nous proposons des solutions concrètes pour sauvegarder le pouvoir d’achat des français. Il faut rejeter cette demande de hausse de 6%, annuler purement et simplement toutes les hausses de taxes sur l’énergie, supprimer la CSPE qui coûte 150€ par famille et de modifier la loi sur les tarifs réglementés afin que le gouvernement reprenne la main sur les prix et ne soit plus contraint d’obéir aux décisions d’un comité de fonctionnaires non-élus et coupés des réalités des Français.

 

Nicolas Dupont-Aignan

Député de l'Essonne

Président de Debout la France