Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mardi 21 avr 2020

Debout la France demande au gouvernement d’utiliser au maximum l’effondrement des marchés pétroliers en faveur du pouvoir d’achat des Français !

Le marché mondial du pétrole connait une crise sans précédent.

Nul ne peut se réjouir d’une crise durable. Tout d’abord parce que des millions d’emplois en France dépendent du secteur pétrolier, y compris des fleurons nationaux, et d’autre part la chute des prix est le symptôme de la plus violente crise économique que le monde ait connue depuis la 2nde Guerre Mondiale.

Néanmoins, cette crise peut, à court terme, être une opportunité pour les consommateurs français qu’il faut saisir : le gouvernement français doit massivement acheter du pétrole sur le marché américain pour préparer le prochain hiver des Français. Cette intervention peut être directe et/ou en coopération avec les acteurs français privés du secteur.

La France est extrêmement dépendante des hydrocarbures, avec une facture annuelle oscillant entre 40 et 80 milliards d’euros selon les années et le prix du baril.

La part de la facture pétrolière et gazière dans le budget des ménages a littéralement explosé depuis les deux chocs pétroliers, en particulier les ménages fragiles avec des chaudières anciennes et des logements mal isolés. De nombreuses familles font même des crédits pour payer le remplissage de leur cuve pour l’hiver !

La France sort de l’hiver, la plupart des cuves à fioul ou à gaz sont vides. La France dispose donc d’une capacité de stockage décentralisée maximale pour le chauffage des logements. Le fioul et les hydrocarbures étant des produits stables, il est tout à fait possible de faire le plein dès aujourd’hui pour le prochain hiver.

DLF a pleinement conscience que le pétrole doit être transporté, transformé avant d’être livré chez le consommateur et ne prétend pas que la crise pétrolière permet de promettre n’importe quoi. En revanche, il est possible de profiter des conditions de marché actuel pour soulager le budget des Français en cette année difficile.

Enfin, d’après nos informations, les stocks stratégiques de pétrole français sont actuellement de 90 jours, soit leur niveau réglementaire. Si cela est possible, nous invitons bien entendu le gouvernement à les remplir le plus possible.

DLF rappelle sa volonté de sortir au plus vite de notre dépendance intolérable au pétrole. L’occasion historique qui nous est donnée pour soulager le budget des Français ne doit pas nous faire oublier le coût économique, sanitaire et écologique de cette dépendance alors que des alternatives durables, bien plus économes et créatrices d’emplois existent pour l’intérêt général.

Nicolas Dupont-Aignan
Président de Debout La France
Député de l’Essonne