Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mercredi 14 juin 2017

Bruxelles ne doit plus contraindre les Etats à accepter l’immigration de masse

 

Nous apprenons avec stupeur que l’Union européenne vient de lancer des « procédures d’infractions » à l’encontre de la République tchèque, de la Hongrie et de la Pologne au motif que ces pays n’auraient pas accueilli un assez grand nombre d’immigrés parmi les millions qui arrivent chaque année dans l’Union.

Cette façon de condamner les Etats est doublement inquiétante.

D’une part, elle les infantilise et infantilise ainsi leurs citoyens en les mettant à la merci de procédure de condamnation comme de vulgaires délinquants.

D’autre part, elle prive les peuples du droit de décider de l’immigration qu’ils souhaitent accueillir dans leur pays.

Debout la France rendra à la France le droit de choisir librement l’immigration qu’elle souhaite accueillir.