Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Jeudi 20 déc 2018

Augmentation du nombre d'agressions contre les pompiers: Il y a urgence la maison brûle...

Selon une étude de l'observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, plus de 2800 pompiers ont été agressés en 2017 soit une hausse de 23% par rapport à 2016. Ces chiffres absolument ahurissants et scandaleux sont en augmentation chaque année et démontrent bel et bien que les différents gouvernements qui se sont succédés, ont échoué en terme de politique de sécurité. Il y a aujourd'hui une grave crise de confiance au sein des forces de sécurité et ce sont malheureusement les Français qui en paient le prix fort.

Le métier de sapeurs-pompiers est de plus en plus difficile et risqué: insultes, agressions physiques, caillassages.... Les situations rocambolesques ne manquent pas. Comment peut-on tolérer dans notre république que toutes ces femmes et ces hommes qui sont là pour secourir les Français, soient malmenés par des voyous qui agissent pour la plupart dans une impunité totale? Seulement 14% des faits commis aboutissent à une sanction... C'est intolérable!!!

Comme pour les policiers et les gendarmes, les pompiers en ont assez de ces belles paroles qu'ils entendent au fil des années, mais qui tombent systématiquement dans les oubliettes. Ils attendent des actions concrètes aussi bien pour leur sécurité que pour leurs conditions de travail.

Lors de la campagne présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan est allé à la rencontre des sapeurs pompiers professionnels qui avait organisé une grande manifestation place de la république à Paris, il a été le principal témoin des revendications légitimes des "soldats du feu" et des difficultés rencontrées sur le terrain.

Dans l'intérêt de la sécurité des Français et pour améliorer les conditions de travail des pompiers, nous invitons le gouvernement à prendre les mesures qui s'imposent:

- Instaurer des peines planchers de prison ferme pour toute agression envers les pompiers
- Etablir une meilleure coordination avec les services de police ou de gendarmerie pour toute intervention à risques
- Généraliser les caméras piétons pour identifier les auteurs d'agressions
- Faciliter la communication entre l'Etat et la FNSPF sans oublier les organisations syndicales pour une meilleure efficacité opérationnelle
- Lutter contre la directive européenne mettant à mal le volontariat chez les sapeurs-pompiers
- Développer la création des plateformes communes inter-services (pompiers, police, gendarmerie, samu)

Notre système de sécurité civile Français est un modèle aux yeux du monde et Debout la France veillera à sa sauvegarde et à son maintien.

Les pompiers sont en grande difficulté depuis des années et il est grand temps que l'Etat mette en place des mesures fortes pour aider ces femmes et ces hommes qui font la fierté de notre république. A ce titre, Nicolas Dupont-Aignan rencontrera très prochainement, M. Allione, président de la fédération nationale des sapeurs-pompiers professionnels nouvellement élu.

Michaël Taverne
Policier, délégué de la 3ème circonscription du Nord

Sylvain Walczak
Sapeur-Pompier, référent Debout la France