Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Lundi 07 nov 2016

Article de Jean-Pierre Enjalbert - Début de la COP 22

Nouveau rendez vous  au Maroc pour lutter contre le réchauffement climatique ?...ou tenter de plus en plus difficilement à nous le faire croire !

Catalogue de bonnes intentions , promesses non tenues  , faux semblants ...

Derrière la formidable opération de communication se cachent non seulement cynisme et mépris  mais aussi , et c'est aucun doute plus grave , une formidable opération de diversion pour éviter de traiter , derrière la très réelle dérive climatique, tous les autres scandales et défis écologiques au premier rang desquels la formidable destruction de la biodiversité ou encore la malbouffe et ses impacts sur la santé ....

A côté de la bonne volonté de la part de tous les esprits sincères qui existent dans les délégations , c'est aussi le défile des Peoples et des dirigeants politiques qui tentent de s'y offrir une "image" et une "virginité" !

La réalité est malheureusement tout autre et l'on est en droit de craindre que la COP soit  à l'écologie mondiale ce que les verts de gouvernement, de Mme Voynet  Mme Cosse ou de mr Placé, sont à l'écologie nationale.

Car il faut se rappeler ce qu'ils ont fait de l'écologie !

Quelques mesurettes , beaucoup de mesures punitives , et quelques  compromissions .... Notre Dame des Landes priez pour nous !

La France est toujours championne du monde de l'utilisation des pesticides, les agriculteurs français abandonnés à chacun des nouveaux traités internationaux, les scandales sanitaires se succèdent, les paysages sacrifiés sous la pression des nouveaux lobbys de l'éolien, les villes sommées de pousser la densification jusqu'à l'absurde, l'automobiliste stigmatisé, la cause animale et la biodiversité oubliée ....

Mais aucun des défis majeurs relevés, que ce soit celui du renouvellement du parc automobile ou de la rénovation énergétique des bâtiments ou se trouvent pourtant les vrais enjeux pour les classes moyennes et les familles les plus modestes.

Le budget du ministère de l'écologie fond aussi vite que nos glaciers , les collectivités locales qui pourraient  être cœur des initiatives de l'écologie locale et concrète sont asphyxiées ...preuves des faux semblant et de l'hypocrisie ambiante.

Alors il faut bien devant ce désastre faire bonne figure ....voilà comment sont malheureusement utilisées ces grandes messes internationales.

Les citoyens ne sont plus dupes , ils attendent des initiatives concrètes et de vraies mesures positives destinées à accompagner les Français , ils attendent des mesures fortes qui les protègent et protègent notre pays, son patrimoine naturel et ses paysages.

Debout La France portera cette grande ambition.

Rendez vous pour l'écologie en 2017 avec Nicolas Dupont Aignan !

Dr Jean-Pierre Enjalbert