Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Patrick Mignon

Vice-Président de Debout la France

Son parcours

Pilote de ligne à la retraite et Vice-président de Debout la France, Patrick Mignon est résolu à défendre le respect de la souveraineté française.

Avec 22.245 heures de vol à son actif au cours desquelles il a parcouru environ 12 millions de kilomètres, Patrick Mignon est pilote dans l’Aviation Civile française pendant 39 ans, dont 34 années sur les lignes de la Compagnie Air France. Il est par ailleurs Officier de réserve de l’Armée de l’Air.

Profondément Gaulliste, il est viscéralement attaché à la figure de Philippe Seguin dont il rappelle souvent le discours aussi magnifique que visionnaire du 5 mai 1992 sur les méfaits inévitables de l’Europe fédérale.

En 2008, il rejoint Nicolas Dupont-Aignan lorsque ce dernier quitte l’UMP. Successivement Délégué de circonscription dans l’Essonne, puis Secrétaire national aux Elections et Président de la Commission Nationale d’Investiture, il est élu le 11 avril 2015 Vice-président de Debout La France par le Conseil National du mouvement.

Marié et père de deux garçons, Patrick Mignon est actuellement jeune retraité. Il consacre la majeure partie de son temps à Debout La France car il considère que seul ce mouvement et son président proposent les mesures de bon sens qui permettront à la France de retrouver sa grandeur et sa souveraineté, conditions essentielles pour garantir l’application de sa maxime – Liberté-EgalitéFraternité – et lui permettre d’avoir des coopérations libres et choisies avec n’importe quelle autre Nation libre du Monde.

Parallèlement à la politique, il s’adonne à sa passion : la musique, des classiques russes (notamment les œuvres pour piano de Sergueï Rachmaninov – concerto 1 à 4 – où « on est saisi par l’immensité glacée et venteuse, pour tout dire dépressive, mélancolique des steppes ») au blues-rock des Led Zeppelin, Who, Pink Floyd – il est un fan absolu de « The Wall » –, Dire Straits, Metallica, Queen « bien entendu » et évidemment Muse « le seul groupe de rock-parano ».