Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Florence Bernard

Déléguée nationale au commerce international et à la mondialisation

Son parcours

Experte en questions économiques et liées à la mondialisation, Florence Bernard défend la nécessité du retour à une Europe Gaullienne et de l’adoption d’un nouveau modèle économique international, respectueux des exigences sociales, écologiques et démocratiques des peuples.

Issue de parents gaullistes et humanistes, Florence est une patriote engagée. Dès 2005, elle rencontre Nicolas Dupont-Aignan qui porte le vote NON au Traité sur la Constitution Européenne ; elle en devient un fidèle soutien.

Biologiste diplômée de la Faculté des Sciences de Paris, publicitaire et entrepreneur, Florence Bernard exerce au cours de sa carrière diverses responsabilités stratégiques et opérationnelles en industrie de Santé et dans le secteur de la communication au niveau mondial. Son expérience depuis 29 ans au sein de firmes multinationales et à la tête du cabinet de conseil en stratégie & management qu’elle crée il y a 10 ans, lui donne une solide expertise de la mondialisation économique et financière.

Elle constate au travers de cette expérience les échecs, dégâts socio-économiques, humains et écologiques de la mondialisation du capitalisme financier, de même que ses dérives vers un totalitarisme "soft" globalisé. Elle en conclut à l’urgence de reconstruire l’Europe sur ses bases originelles voulues par De Gaulle et Adenauer ; celle, réellement protectrice, du marché commun et de la préférence communautaire. Ceci est indissociable d’un urgent changement de modèle de développement économique de nos sociétés consuméristes, plus sobre, moins sauvage, libéral et libre-échangiste et destructeur des ressources planétaires. Il s’agit de rétablir un commerce international équilibré et régulé, respectueux de nos normes sanitaires et environnementale, pour être davantage au service des peuples et répondre à l’urgence climatique.

Elle est candidate pour Debout La France aux élections législatives de 2007, 2012 et 2017 et aux élections européennes de 2009, 2014 et 2019, ainsi qu’aux élections régionales de 2015 en Ile-de-France.

Forte de son expérience professionnelle et politique, elle devient Déléguée nationale de Debout la France au "commerce international et à la mondialisation".