Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mardi 11 sep 2018

Stop à la défiguration de nos campagnes par quelques bobos hors sol ! ​

Il y a quelques jours, le 30 aout, un énième reportage de la télévision publique a mis en cause la façon de vivre des Français ruraux sur la base de la morale des bobos parisiens !
 
On ne compte plus les reportages à la télévision française livrant à la vindicte populaires nos agriculteurs : emploi supposé massif de pesticides, pseudo responsabilité quant aux inondations, accusations infondées d'atteinte à la biodiversité, propagation du discours anti-viande et anti-élevage, propagande jusqu'à la nausée sur le bio et j'en passe des meilleurs. Visiblement la direction de France Télévision est indifférente au ras le bol de la plupart des agriculteurs quant à ce mépris.
 
Pire encore, voilà que quelques reporters ont débarqué dans nos campagnes pour affirmer qu’il faudrait dorénavant construire des bâtiments en bois dans nos exploitations agricoles en lieu et place des structures métalliques qui défigurerait nos paysages.
 
On pourrait au passage s'interroger de savoir si le siège de France Télévisions s'intègre parfaitement à l'architecture haussmannienne si propre à Paris ou si ce bâtiment a défiguré les bords de Seine ?
 
Nos territoires ruraux sont avant tout des lieux d'activités humaines et non une nature vierge et sauvage, et que personne n'oblige à venir habiter en campagne ceux qui ne reconnaissent pas cet état de fait. Les agriculteurs et agricultrices sont avant tout des citoyens à part entière méritant d'être respectés et non de méchant lobbystes.
 
Les ruraux méritent et demandent le respect !  
 
Cécile Bayle de Jessé, Déléguée nationale à l'Epanouissement familial
Benoit Bulot, jeune agriculteur.