Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mercredi 16 mai 2018

Réaction au débat non représentatif organisé par l’Emission Politique

Réaction au débat non représentatif organisé par l’Emission Politique

Ce jeudi 17 mai, la rédaction de France 2 a choisi de faire le bilan de la première année d’Emmanuel Macron dans l’Emission Politique en écartant Nicolas Dupont-Aignan des invités.

Debout la France ne comprend pas cette décision car un an après les échéances de 2017, tous les indicateurs montrent que notre mouvement est au cœur de la recomposition politique.

Aux élections législatives partielles, nous avons doublé voire triplé notre score tout en augmentant nos voix malgré l’abstention massive à ces scrutins.

Le nouveau rôle politique de N. Dupont-Aignan se remarque également dans les baromètres politiques qui le placent en moyenne dans le Top 5 des personnalités de droite, BVA le plaçant même 2ème.

Enfin selon un récent sondage IFOP rejouant l’élection Présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan enregistrerait 6% des intentions de vote, à égalité avec Olivier Faure et Laurent Wauquiez en incluant la marge d’erreur statistique. Aux Européennes, un sondage IFOP du 16 mai 2018 place à nouveau Debout la France à 6% tandis que le PS n’est qu’à 7%, soit encore une égalité avec la marge d’erreur.

Rappelons déjà qu’à la Présidentielle, Benoit Hamon avait bénéficié d’un traitement médiatique et de moyen financiers sans commune mesure avec Nicolas Dupont-Aignan. Finalement, Debout la France avait dépassé la Parti Socialiste au pouvoir dans 30 départements !

Ce déséquilibre est hélas toujours criant. Sur l’ensemble des médias, le CSA a noté que Debout la France avait bénéficié de moins de 1% du temps de parole politique (0.96%) en moyenne contre 14,5% pour le Parti Socialiste ! 

Debout la France ne souhaite pas rentrer dans une polémique avec France Télévision. Nicolas Dupont-Aignan a adressé une lettre à la direction de France Télévision pour rappeler que le pluralisme politique n’était pas non seulement un devoir républicain mais une obligation légale.

Nicolas Dupont-Aignan a pris note que Léa Salamé et la rédaction de France 2 ont indiqué qu’il serait l’invité d’une prochaine Emission politique.

Debout la France ne demande aucun traitement de faveur mais l’application simple de l’équité et du pluralisme.

          

 

Bureau National de Debout la France