Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Lundi 29 avr 2019

Nicolas Dupont-Aignan et ses colistiers d'Outre-mer aux élections européennes s'opposent à la suppression de France Ô

Au cours de sa conférence de presse à l'Elysée du jeudi 25 avril, Emmanuel Macron a jugé que la chaîne France Ô n'était "pas indispensable". On s'achemine donc bien vers la suppression de la chaîne ultra-marine du service public, qui avait déjà été annoncée en juillet 2018 par Edouard Philippe mais restait en suspens tant les contestations étaient fortes.   

Le rôle de cette chaîne dépasse les missions traditionnelles de l'audiovisuel que sont l'information, le divertissement et la culture : France Ô fait avant tout vivre le lien entre les territoires d'Outre-mer et la métropole. Elle permet également à nos compatriotes originaires d'Outre-mer vivant en métropole de suivre l'actualité ultra-marine et de maintenir un lien avec leur département d'origine. 

Nous, candidats aux élections européennes pour Debout la France, nous opposons à cette suppression injuste car nous avons toujours défendu une véritable continuité territoriale entre l'Outre-mer et la Métropole. Cette mesure est symptomatique du manque de considération et d'ambition du gouvernement actuel pour l'Outre mer. Depuis plusieurs années, Debout la France propose un programme volontariste et crédible pour la France d'Outre-mer :  http://www.projet-nda-2017.fr/theme/outre-mer

 

Nicolas Dupont-Aignan, Député de l'Essonne, Président de Debout la France, tête de liste pour les élections européennes.

Josette Brosse (La Réunion), candidate n°20 sur la liste pour les élections européennes, engagée pour la défense des contribuables réunionnais.

Christophe Tavernier (Polynésie française), candidat n°27 sur la liste pour les élections européennes, agent d’assurance et gérant d’une plateforme de financement participatif.

Françoise Bernalès (Martinique), candidate n°30 sur la liste pour les élections européennes, retraitée.

Véronique Pagand (Nouvelle Calédonie), candidate n°40 sur la liste pour les élections européennes, secrétaire libérale.