Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Vendredi 07 juil 2017

Migrants : l’urgence d’un plan Marshall pour l’Afrique !

2771 migrants installés porte de la Chapelle, dans le nord de Paris, ont été évacués ce matin vers des structures d’accueil.

L’évacuation est une question d’humanité et de santé publique, mais la répartition des migrants dans la Région n’a pour objectif que de cacher la misère, dans des gymnases et des chambres d’hôtels sordides !

Le campement, qui s’était constitué près du centre humanitaire ouvert en novembre porte de la Chapelle, n’a cessé de grossir. Maintenant que les migrants savent qu’ils seront encore une fois accueillis, les campements sauvages vont se reconstituer et se multiplier ! Nous sommes déjà à la 34ème évacuation depuis juin 2015.

En acceptant d’accueillir des migrants entrés illégalement sur notre territoire, nous lançons un signal aux candidats à l’immigration. L’appel d’air doit cesser ! Quand va-t-on vraiment s’attaquer à la cause du problème ?

Reprenons le contrôle de nos frontières nationales.

Intervenons militairement contre les passeurs qui profitent de la misère pour enrichir des réseaux mafieux et terroristes !

Raccompagnons les migrants sur la côte libyenne, lorsque à raison on les sauve en Méditerranée, plutôt que de les faire entrer sur le territoire européen.

Organisons un plan Marshall pour l’Afrique, afin de permettre aux populations de pouvoir vivre dignement dans leur pays d’origine, comme je l’avais proposé lors de l’élection présidentielle.

Les belles âmes parisiennes qui se donnent bonne conscience en acceptant cette politique migratoire, ne font que le jeu des passeurs mafieux et terroristes, ainsi que celui des multinationales qui ne rêvent que de grossir les rangs des travailleurs pauvres de notre pays, pour peser à la baisse sur nos salaires.

Si le gouvernement continue cette politique à courte vue, nous connaitrons très bientôt un désastre humanitaire en Méditerranée et des tensions économiques et sociales sans précédent en Europe. Il est temps de réagir !

Nicolas Dupont-Aignan

Député de l’Essonne

Président de Debout la France