Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Lundi 18 fév 2019

Manifestation DRAPO : Incapables de répondre aux préoccupations des riverains, les députés En Marche créent une fausse polémique en déformant des propos de Nicolas Dupont-Aignan.

La vidéo que nous diffusons aujourd’hui montre la grossièreté des mensonges et des manipulations auxquels se livrent depuis hier les Députés En Marche contre Nicolas Dupont-Aignan !

Samedi 16 février, Nicolas Dupont-Aignan, Député de l’Essonne, s’est rendu à la manifestation organisée par l’association DRAPO. A cette occasion, il est intervenu pour soutenir les riverains victimes des nuisances sonores et aériennes tout en proposant des mesures de bon sens.

Il a dénoncé le scandale du projet de loi PACTE qui vise notamment la privatisation d’Aéroports De Paris. Par ailleurs, il a achevé son argumentation par un trait d’humour qui fut compris de la sorte et accueilli par les rires de tous les acteurs présents en appelant à « ne pas laisser repartir vivants les députés En Marche s’ils votent le texte à l’Assemblée ». Le député de l’Essonne a précisé dans la même phrase qu’il parlait naturellement d’un point de vue politique afin de tout faire pour bloquer la privatisation de l’aéroport.

Cependant, des députés En Marche manipulent sa prise de parole en la transformant en « des propos abjects et irresponsables ». Afin de dissimuler le scandale de la loi PACTE et pour éviter d’avoir à s’expliquer, les députés En Marche créent une fausse polémique salissant Nicolas Dupont-Aignan. En démontre la vidéo complète de son intervention :

https://twitter.com/dupontaignan/status/1097477896975740928

Engagé sur ce dossier depuis longtemps, le député de l’Essonne a dénoncé les tractations qui visent à la privatisation de l’Aéroport de Paris-Orly et qui conduiront à détériorer la vie quotidienne des riverains par le renforcement des nuisances sonores et de la pollution.

A cette occasion, il a notamment demandé : 
- L’extension du couvre-feu 
- Le maintien du plafonnement des mouvements d’avions à 250 000 par an 
- La baisse de la pollution des avions d’Orly par des mesures concrètes

Attaché au respect de nos institutions, Nicolas Dupont-Aignan dénonce le comportement victimaire et l’hypocrisie des élus En Marche : la vraie seule question que cache cette polémique, c’est comment des élus En Marche qui ont voté la privatisation d’ADP et abandonné ainsi les riverains osent-ils venir soutenir ces derniers ? 
 

Damien Lempereur
Porte-parole de Debout La France