Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Lundi 26 mar 2018

L’héroïsme : un défi cinglant aux certitudes

                D'un côté, un monde nouveau nous est promis, ignorant les frontières, réduisant l'humanité à sa seule dimension mercantile et aux concepts algorithmiques, ce devenir Huxleyen est « en marche » ! De l'autre, un monde ancien, venu des ténèbres de l'obscurantisme, terrorise l'humanité par ses résurgences de bestialité. La dichotomie de ces deux mondes n'est qu'apparence car ils suggèrent un similaire devenir de terreur et de barbarie.   

               Mais « l’Avenir » est un mouvement incertain, chaotique, qui intègre la volatilité des certitudes éphémères, alors que « le Destin » est une inexorable marche. Les soubresauts de l'Histoire ponctuent notre quotidien de leurs hasards, tandis que de rares héros apparaissent pour nous guider par l'espoir qu'ils suscitent.

               Il est ainsi quelques phares qui inondent l'humain de leurs nimbes resplendissantes d'altruisme. Ils s'inscrivent alors à jamais dans le Destin, tandis que les concepteurs de l'Avenir disparaissent au gré des circonvolutions du temps qui passe.

               Ce Lieutenant-Colonel de Gendarmerie qui a donné « sa vie pour une vie » a fait plus que nous éclairer. Il a lancé un défi conjoint à ces deux mondes, au prix de son suprême sacrifice consenti. Il ne pouvait ignorer que sa mort était certaine mais il était imprégné de ce qu'il y a de meilleur en l'homme : l'Homme ! Il a forcé le Dieu invoqué à se confronter à lui, et réduit les postures politiques à leurs atermoiements irresponsables !

En un instant, un court instant, il a défié le Monde ! Mais il s'agissait d'un instant éternel, d'une intensité, d'une profondeur que seul l'assourdissant silence de sa mort pourra mesurer.

De ce défi, il est sorti vainqueur. Car cet homme n'était pas un homme, c'était notre Destin...                            

 

Maurice SIGNOLET

Délégué National à la Sécurité