Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Lundi 17 juil 2017

Le gouvernement assassine nos communes !

Devant les élus locaux, réunis aujourd’hui, pour la conférence nationale des territoires le nouvel exécutif a annoncé plusieurs mesures.

En annonçant que les collectivités locales devront réaliser treize milliards d’euros d’économies d’ici la fin du quinquennat, soit trois milliards de plus que ce qui était prévu dans le programme du candidat Macron, le gouvernement lève le voile sur son projet.

Tout cela prouve ce que nous n’avons cessé de dénoncer : le gouvernement continue de se défausser financièrement sur les communes pour la mise en place de promesses fiscales, alors mêmes que les dotations ont déjà fortement baissé ces dernières années !

Alors que le gouvernement précédent avait asphyxié nos communes, le nouvel exécutif s'apprête à les assassiner, les plaçant de facto sous la tutelle de l’Etat.

Par ailleurs, la décision d’exonérer progressivement la taxe d’habitation pour une majorité de Français, est profondément irresponsable car cette perte ne sera probablement pas compensée. Ce seront donc les classes moyennes qui payeront cette nouvelle promesse fiscale !

N'en déplaise à M. Macron, tout élu local sait pertinemment que la taxe d’habitation est une nécessité pour nos communes afin d’assurer un minimum de services publics à leurs administrés (voiries, cantines scolaires, entretien du patrimoine, etc…).

L’État doit cesser de considérer nos communes comme des variables d’ajustements !

 

Nicolas Dupont-Aignan

Député de l'Essonne

Président de Debout la France