Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mardi 24 mai 2016

Julien Delamorte - Sourds et Avocats : c’est possible ailleurs, pourquoi pas en France ?

Et voilà, le pays des droits de l’Homme que nous sommes a encore une fois été devancé en la matière. Car en matière de droit pour les personnes en situation de handicap, nous ne pouvons pas dire que la France est le pays des droits de l’Homme.

Aujourd’hui, via la technologie, les sourds et les malentendants peuvent bénéficier d’une transcription en direct d’une conversation entre langue parlée et langage des signes.

Et c’est grâce à cette technologie qu’en effet, le 19 avril dernier, 12 avocats sourds et malentendants prêtaient serment lors d'une cérémonie officielle dans l’enceinte de la Cour suprême des Etats-Unis.

Mais ce n’est pas tout, le 19 avril 2016, le Président de la Cour Suprême a non seulement reçu ses premiers conseils juridiques en langage des signes, mais il a aussi assermenté les avocats en langage des signes.

Ce qui représente une avancée phénoménale pour l’insertion des personnes en situation de handicap dans la sphère juridique américaine.

En attendant, en France, l'accessibilité aux personnes handicapées est un problème public inscrit à l'agenda du gouvernement français depuis 1975 via l'adoption de la loi no 75-534 du 30 juin 1975 d'orientation en faveur des personnes handicapées. On attend toujours la mise en place de cette loi qui a été prévue par la suite pour 2005, 2015 et maintenant pour quand ?

C’est la raison pour laquelle, Debout La France est le 1er parti à lancer un vaste chantier sur le handicap afin de trouver des solutions pérennes et fiables pour l’insertion des personnes en situation de handicap.

 

Julien Delamorte

Délégué national au handicap