Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mercredi 20 mar 2019

Iran / ONU / Nasrin Sotoudeh

Ironie noire du calendrier, nous apprenons la même semaine que l’Iran siège à la Commission pour la condition des femmes à l’ONU tout en condamnant l’avocate iranienne Nasrin SOTOUDEH, déjà emprisonnée à Téhéran, à 38 ans de détention. A cela s’ajoute 148 coups de fouet pour s’être présentée au

Tribunal sans le voile islamique.

Cette avocate défenseuse des droits humains, est condamnée par la justice islamique pour « incitation à la débauche » pour son soutien envers les Femmes qui manifestent contre le port du voile obligatoire. »

Cet épisode nous rappelle, hélas, que le voile n’est pas une simple parure choisie par les femmes, mais un signe religieux de soumission ostentatoire.

Il est bon de préciser que cette Commission pour la condition des femmes de l’ONU n’a aucune crédibilité. Elle regroupe 45 membres placés sur l’égide du Conseil économique et social de l’ONU avec des pays comme l’Arabie Saoudite, le Bahreïn, le Qatar et le Koweit figurent eux aussi parmi ces 45 membres.

Avec de tels pays, à n’en pas douter, les droits des femmes sont en de bonnes mains.
 

Maguy Girerd
Déléguée Nationale à l'Egalité et à la Laïcité