Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mercredi 21 nov 2018

Gilets Jaunes : le gel des taxes sur le carburant à La Réunion doit être généralisé partout en France

Le Président du Conseil régional de La Réunion, Didier Robert, a annoncé qu’il a obtenu de l’Etat le gel pour trois ans de la taxe spéciale sur la consommation de carburant. Il affirme avoir accédé à « une revendication des gilets jaunes » après « une vraie négociation » avec l’Etat, entamée samedi dernier.

En décidant d’augmenter les taxes sur les carburants à partir de janvier 2019, Emmanuel Macron et le Gouvernement ont pris une mesure fiscale pour remplir les caisses de l’Etat, qu’ils ont tenté de maquiller en mesure écologique. Mais les Français ne sont pas dupes ! Partout dans notre pays, la mobilisation des gilets jaunes depuis le 17 novembre est symptomatique du ras-le-bol généralisé de nos compatriotes contre l’enfer fiscal imposé par l’exécutif.

Alors que la mobilisation des gilets jaunes se poursuit, notamment en métropole, j’appelle solennellement le Gouvernement à prendre ses responsabilités : comme pour La Réunion, il doit stopper d’urgence la hausse des taxes sur les carburants dans l’ensemble du territoire français et convoquer des Etats généraux de la fiscalité.

Par ailleurs, de vraies solutions écologiques existent sans pour autant s’attaquer au pouvoir d’achat des Français. Je propose d’annuler les hausses de taxes du 1er janvier 2019, de baisser les taxes de l’essence sur le niveau du diesel, de taxer les gros pollueurs (super-cargos, etc.), de développer un plan de prêts à taux zéro pour inciter les Français à acheter une voiture propre fabriquée en France, etc.

Emmanuel Macron et le Gouvernement ont seuls entre leurs mains la capacité d’apaiser la situation et de réconcilier les Français.

 

Nicolas Dupont-Aignan

Député de l’Essonne

Président de Debout La France