Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mardi 12 juin 2018

Des enfants musulmans endoctrinés pour la gloire de Tayyip Erdogan : l’immixtion du président turc dans la politique intérieure autrichienne

En Autriche, l'organisation musulmane ATIB (sunnite), relevant de l'organisation étatique turque Diyanet a organisé une fête costumée à l'occasion du ramadan avec de très jeunes enfants habillés en soldats. Ces derniers ont rejoué sur scène la bataille de Gallipoli, gagnée par les Ottomans sur les Occidentaux en 1915, "en hommage à la grandeur du président turc Tayyip Erdogan".

De mars à décembre 1915, les forces occidentales, anglaises, australiennes et néozélandaises furent tenues en échec sur les plages par l'artillerie turque, jusqu'au ré-embarquement des survivants.

Le chancelier autrichien, Sebastian Kurz, qui va prendre au 01 juillet la présidence du Conseil européen, a fait fermer les sept mosquées de l'ATIB et fait expulser les imams de cette organisation, suite à cet incident. A Istambul, la réaction très violente de Tayyip Erdogan traduit le radicalisme de l'islam turc vis à vis des démocraties occidentales. S'en prenant directement au chancelier autrichien devant des milliers de militants, il a déclaré lors de son meeting électoral :  

Son comportement est inqualifiable ... l'UE et surtout l'Allemagne doivent le remettre dans le droit chemin ", Kurz est encore "en apprentissage", mais avec la fermeture de sept mosquées et l'expulsion de leurs imams, une guerre entre musulmans et chrétiens pourrait bien se déclencher".

La sécurité autour du chancelier autrichien a été renforcée, car il aurait été menacé de mort sur Facebook, et les services antiterroristes autrichiens ont été saisis. 
 

Dominique Lapierre
Délégué de Canton (24)