Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mardi 12 juin 2018

Défendons notre modèle agricole et notre environnement, soutenons les apiculteurs et les agriculteurs !

Défendons notre modèle agricole et notre environnement, soutenons les apiculteurs et les agriculteurs !

Les agriculteurs manifestent ce jour devant les raffineries pour dénoncer l’importation d’huile de palme par Total à la place du colza français, en vue de réaliser du bio-carburant. Cette mobilisation suit le mouvement des apiculteurs du 7 juin dernier à Paris, pour dénoncer la disparition des abeilles liée à la pollution de notre environnement.

Si Debout la France conseille aux agriculteurs de bloquer les sites gouvernementaux comme les Préfectures plutôt que de mettre les Français en difficulté avec une pénurie de carburant, ces deux démarches sont salutaires et nous nous y associons.

En effet, les agriculteurs et les consommateurs français ont désormais bien compris que les revenus des agriculteurs et la vitalité de notre ruralité dépendraient de produits alimentaires de qualité, respectueux de notre bien-être, de la dignité animale et des traditions françaises.

Nos agriculteurs disposent du savoir-faire pour nourrir notre pays comme les Français le souhaitent. Encore faut-il que le gouvernement les accompagne vraiment et qu’Emmanuel Macron cesse d’ouvrir nos frontières aux importations en provenance de pays qui ne respectent aucune règle sanitaire ni environnementale ! Il faut dénoncer une bonne fois pour toute le traité avec le Canada (le CETA) et les projets avec le Mercosur ou les Etats-Unis (Tafta).

Comment nos paysans pourraient-ils rester compétitifs face à du bœuf américain nourri aux OGM ou aux hormones de croissance ? Comment investir dans des cultures sans glyphosate ni néonicotinoïde si les prix payés par la grande distribution s’effondrent avec l’importation d’aliments à bas coût bourrés de pesticides ?

Les Français ont entendu et compris le cri d’alerte des apiculteurs sur la destruction de notre biodiversité. Dans certains secteurs, c'est jusqu'à 90% des ruches qui n'ont pas passé l'hiver ! La mortalité terrifiante concerne tous les pollinisateurs et tous les insectes, ainsi que les oiseaux.

Pourtant, les interdictions du glyphosate et des néonicotinoïdes sont sans cesse repoussées. Ce fut encore le cas, dernièrement, de l'interdiction du glyphosate dans le projet de loi sur l'Alimentation. Les lobbys sont puissants dans les coulisses de la République.

Le combat des apiculteurs et des agriculteurs est révélateur et symbolique. La concurrence déloyale est un piège mortel pour notre agriculture mais aussi pour le bien-être de tous les Français et pour notre environnement.

Défendre la qualité, la sécurité et l'autosuffisance alimentaire est un combat d'avenir qui va de pair avec la garantie pour les agriculteurs d’un revenu digne de leur travail. Il en va de l'intérêt stratégique, sanitaire, économique et environnemental de notre pays et des pays européens

Jean-Pierre Enjalbert
Maire de Saint-Prix
Délégué national DLF à la transition écologique

Nicolas Dupont-Aignan
Député de l’Essonne
Président de Debout la France