Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mardi 15 mar 2016

Déclaration de candidature de Nicolas Dupont-Aignan à la Présidence de la République

Voir la vidéo

 

Déclaration de candidature de Nicolas Dupont-Aignan

Le 15 mars 2016

 

Françaises, Français,

Le temps est venu de nous réveiller.

Nous n’avons plus le droit d’attendre, nous n’avons plus le droit de laisser nos dirigeants jouer avec notre bien le plus précieux, celui dont nous avons hérité de nos parents et que nous léguerons à notre tour à nos enfants : notre pays, la France.

Nous avons tout pour réussir. Des terroirs merveilleux, une capacité scientifique exceptionnelle, des savoir-faire industriels reconnus, une créativité saluée de tous, une culture et une langue qui font notre fierté, une démographie vive, une épargne forte, une armée courageuse, un idéal « Liberté Egalité Fraternité » qui fait l’admiration du monde entier.

Et pourtant, depuis une génération maintenant, des dirigeants lâches et incompétents ou cyniques et intéressés se succèdent et gouvernent contre la majorité silencieuse des Français.

Nous sommes le seul pays au monde où des Présidents, Premiers Ministres, Ministres qui ont lamentablement échoué et ruiné notre pays, osent s’accrocher au pouvoir.

Cela n’est plus supportable tant la situation du pays est grave et tant nos concitoyens souffrent.

La France est enchaînée, colonisée.

Colonisée économiquement avec le rachat par des groupes étrangers de nos plus belles entreprises (Alstom, Lafarge, Alcatel, Arcelor, Péchiney), sans même évoquer nos infrastructures publiques (aéroport, autoroutes, barrages), bradées au plus offrant.

Colonisée culturellement par l’abandon de nos traditions, de nos terroirs, de notre qualité de vie dans un libre-échange sauvage qui veut uniformiser le monde sur le modèle américain incarné par le traité de libre-échange transatlantique.

Colonisée socialement par la mise en concurrence systématique de nos salariés, avec des pays qui ne partagent pas notre idéal de justice sociale.

Colonisée politiquement avec l’alignement servile, indigne de l’histoire de France, de nos présidents successifs sur les exigences de Bruxelles, Berlin et Washington.

En acceptant tout récemment encore l’accélération de l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne et la possibilité pour 80 millions de Turcs d’arriver dès le 1er juin 2016 sans visa sur notre territoire, les dirigeants européens précipitent le continent tout entier dans le chaos.

Des flux migratoires incontrôlés, avec un communautarisme qui défie nos valeurs et notre héritage, remettent en cause notre modèle d’assimilation républicaine.

Il est temps d’arrêter ces politiques folles qui mettent en danger les Français et menacent l’existence même de notre nation.

Je suis candidat à la Présidence de la République car je sais qu’une autre politique est possible.

Je suis déterminé à rendre la France à la majorité silencieuse, aux honnêtes gens.

Je serai le candidat des Français décidés à se faire respecter.

Je serai le Président de l’ordre et de la justice sociale.

L’ordre en contrôlant de nouveau nos frontières, en faisant appliquer toutes les peines de prison, en luttant impitoyablement contre les trafiquants de drogue et en renforçant nos forces de sécurité intérieure et extérieure.

La justice sociale en récompensant le travail par la relance du pouvoir d’achat (le salaire net remontera au niveau du brut d'ici la fin du mandat), en donnant de l’air à ceux qui créent des richesses, en luttant contre l’assistanat, en relocalisant un million d’emplois, en permettant aux Français de devenir enfin propriétaires de leur logement, en remettant en marche l’ascenseur social par l’instruction publique.

Alors levons-nous, libérons-nous de nos chaînes, renégocions les traités européens pour remettre l’Europe à l’endroit, au service de ses peuples, de ses nations et de ses démocraties !

Enfin et surtout faisons confiance aux Français car ce sont eux la France.

Consultons-les par référendum avant les grands choix afin que chacun soit ainsi le décideur et l’acteur du redressement national.

Françaises, Français, vous avez entre vos mains l’avenir de notre nation, c’est-à-dire le nôtre et celui de nos enfants.

Pensez à toutes les générations qui nous ont précédés et qui ont fait de la France, souvent au prix de leur sang, un modèle et même un idéal.

Je serai le Président d'une France debout, exigeante pour elle-même et pour le Monde !

 

Nicolas Dupont-Aignan

Député de l’Essonne

Président de Debout la France