Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Jeudi 02 avr 2015

Île-de-France : Jean-Paul Huchon découvre l’insécurité subie par les Franciliens

 Jean-Paul Huchon ouvre enfin les yeux sur l’insécurité en Île-de-France en annonçant une augmentation du nombre de médiateurs qui sillonnent les lignes du RER et des trains de banlieue parisienne pour lutter contre l'insécurité.

Cette décision ne règlera en rien le problème de l’insécurité qui gangrène les transports en commun de la région.

A quelques mois des élections régionales, le Président PS du Conseil régional croit pouvoir faire illusion sur son bilan déplorable dans ce domaine, aggravé par la politique pénale laxiste de Christiane Taubira et la suppression des effectifs de forces de l’ordre dans notre pays.

La réalité est que les habitants de la moyenne et de la grande banlieue sont les sacrifiés de la sécurité publique en Ile-de-France, eux qui subissent en première ligne les actes de délinquants qui ne cessent de se multiplier.

En décembre prochain, Debout la France présentera une liste en Île-de-France à l’occasion des élections régionales pour proposer des mesures énergiques et substantielles, par exemple la multiplication des patrouilles de la police régionale des transports et la généralisation de la vidéosurveillance, afin de garantir la sécurité des personnes et des biens dans toute la région francilienne.

Face à l’inaction de ce gouvernement et du Conseil régional dans ce domaine, il faut d’urgence des mesures fermes visant à protéger nos compatriotes de cette insécurité qui les terrorise au quotidien.

Le laxisme institutionnalisé est une des causes de l’insécurité dans notre pays. L'ordre républicain doit être rétabli au plus vite.

 

Nicolas Dupont-Aignan

Député de l’Essonne

Président de Debout la France