Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mercredi 13 mai 2015

Nicolas Dupont-Aignan a lancé la campagne des listes gaullistes de Debout la France pour les élections régionales !

Debout la France, le mouvement présidé par Nicolas Dupont-Aignan, Député de l’Essonne, a lancé mardi 12 mai sa campagne pour les élections régionales 2015, dans son nouveau QG de campagne (4 rue de Courty – Paris 7e).

Le mouvement a présenté à la presse les candidats têtes de liste (en pièce-jointe) pour les élections régionales qui porteront les couleurs des listes gaullistes « ni système, ni extrêmes » dans les 13 régions métropolitaines et à la Réunion. Nicolas Dupont-Aignan sera candidat pour la Région Île-de-France.

« Servir sans se servir », tel est le mot d'ordre des candidats Debout la France qui n’auront pour seul objectif que l'amélioration de la vie quotidienne des Français.

Affaires politico-financières, clientélisme, gaspillages, privilèges, assistanat : les Conseils régionaux ont été confisqués par les partis.

Il y a urgence à les remettre au service des habitants.

Seule une nouvelle génération d’élus indépendants et issus de la société civile, portant une même morale publique exemplaire, sera à même de faire ce grand ménage.

Debout la France présentera des personnalités représentant parfaitement la société française, telles que :

·    Cécile Bayle de Jessé, Présidente d'associations familiales  et tête de liste aux élections européennes dans le Grand Ouest (3,62%) (Région Pays de la Loire) ;

·    Eugène Henri-Moré, chef d'entreprise et ancien maire adjoint à la Courneuve de Gilles Poux (PCF), sera le chef de file en Seine-Saint-Denis (Région Île-de-France) 

·    Samuel Morillon, Directeur de la Stratégie et du développement économique d’une grande entreprise (Région Poitou-Charentes-Limousin-Aquitaine) ;

·    Anne Boissel, agricultrice (Région Normandie) ;

·    Gerbert Rambaud, avocat spécialisé en droit social et tête de liste aux élections européennes dans la région Sud-Est (4%)  (Région Auvergne-Rhône-Alpes)

·    Hugues Maillot, fonctionnaire territorial (La Réunion).

Par ailleurs, les autres chefs de file sont eux issus d’une nouvelle génération politique. Ces « mousquetaires » de Debout la France incarnent la jeunesse du parti et se présentent dans leurs régions d’origine comme :

·    Maxime Thiébaut, 24 ans, benjamin des chefs de file, candidat aux élections départementales en Saône-et-Loire (15,40% - Chalon-sur-Sâone-1) (Région Bourgogne-Franche-Comté) ;

·    Alix Penloup, 29 ans, ingénieure consultant (Région Centre) ;

·    Nicolas Calbrix, 30 ans, Président de Debout les Jeunes (Région Normandie) ;

·    Jean-Philippe Tanguy, 29 ans, spécialiste des questions industrielles et tête de liste aux élections européennes dans la région Nord-Ouest (4,16%) (Région Nord-Pas-de-Calais-Picardie) ;

·    Damien Lempereur, 31 ans, avocat  (Région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon).

·    Et enfin Laurent Jacobelli, Secrétaire général adjoint du mouvement, dirigeant d’entreprises audiovisuelles (Région Champagne-Ardennes-Lorraine-Alsace)