Le Rassemblement Gaulliste - ni système ni extrêmes

Mardi 13 déc 2011

Et pourquoi pas délocaliser l’Assemblée Nationale au Bundestag ?

Réaction de Nicolas Dupont-Aignan à l'annonce du budget rectificatif par François Fillon

Au-delà de la polémique sur le énième mensonge choquant car décrédibilisant toujours plus la parole politique, l'annonce de François Fillon est emblématique de sa soumission à l'Union Européenne et à la politique de l'Allemagne.

En effet, après avoir débattu pendant plusieurs semaines un budget à l'Assemblée Nationale, les députés se voient désormais sommés de le modifier sur injonction du Bundestag. Si l'on peut comprendre la position allemande qui défend les intérêts du peuple allemand, comment accepter une telle reddition du gouvernement français ?
  
C'est donc un nouveau plan d'austérité venant ajouter la récession à la dette qui nous attend début 2012, alors même qu'on ne touche pas dans le même temps aux véritables gaspillages, comme par exemple les fonds structurels européens qui coûtent chaque année plus de 10 milliards au contribuable français sans pour autant résoudre la crise !

L'annonce de François Fillon est donc hypocrite et contre-productive. Une délocalisation de l'Assemblée Nationale à Berlin aura au moins le mérite de la clarté !

 
 
Nicolas Dupont-Aignan,
Député de l'Essonne et candidat à l'élection présidentielle